L'apiculture

Maladies du poulet et leur traitement

Lors de la reproduction, les poulets doivent toujours être préparés au fait que l'oiseau peut tomber malade. Il existe de nombreuses variétés de maladies du poulet, chacune ayant ses propres caractéristiques, sa méthodologie d’infection, son développement, son influence sur un individu, ses conséquences. Dans tous les cas, seule la détection rapide du problème vous permet d'appeler le vétérinaire à temps et de procéder au traitement. Les maladies des poulets, les symptômes des maladies et leur traitement à la maison seront décrits ci-dessous dans l'article.

Quel est le danger des maladies du poulet?

Quelles sont les maladies dangereuses des poulets? Certains éleveurs jugeront peut-être superflu de surveiller la santé de leurs oiseaux, mais c'est une erreur, car il s'agit d'un aspect très important des soins de l'oiseau, qui ne doit pas être négligé. De plus, la santé des poulets pour l'éleveur est bénéfique pour plusieurs raisons.

  • La viande d'un oiseau malade ou ses œufs peuvent affecter la santé humaine. Les patients ne devraient pas être autorisés à manger de la viande. Même les œufs de ces poulets ne sont pas recommandés. Personne ne leur permettra de les vendre sur le marché, car avant de vendre les produits sont inspectés, et l'éleveur doit fournir des documents sur la santé et la condition des oiseaux.
  • Si l'éleveur élimine simplement des individus malades, ce sera tout simplement une perte. Les oiseaux tombent souvent malades. Et toutes leurs maladies ne sont pas mortelles ou dangereuses. Il est beaucoup plus rentable de soigner un individu malade et de continuer à l'engraisser ou à en recevoir des testicules précieux.
  • Certaines maladies des poulets se développent très rapidement et provoquent une épidémie non seulement dans un poulailler séparé, mais même dans tout le village. En d'autres termes, la négligence d'une personne peut entraîner le décès massif de poulets dans tout le village. Cela ne contribue pas à des relations de voisinage amicales, ni à de bonnes relations avec les cliniques vétérinaires ni même avec les forces de l'ordre.

L'éleveur doit toujours faire attention, car c'est lui qui peut identifier le problème à temps et commencer à traiter la maladie. Tout ce qui est nécessaire est d'appeler le vétérinaire, comprendre ce que l'oiseau a de plus et réparer la situation.

Photo de poulets en bonne santé

Maladies virales du poulet

Lisez aussi ces articles.
  • Propriétés utiles du lait de chèvre
  • Description et caractéristiques de la variété Cherry Youth
  • Description d'un grade de pommier Medunits
  • Bentham Breed

Les maladies infectieuses du poulet sont causées par des virus, des bactéries et des champignons. De telles maladies se développent généralement très rapidement, ont une évolution sévère, certains symptômes et une distribution massive, et le traitement à domicile est problématique.

Seules certaines maladies virales du poulet peuvent être guéries, elles sont pour la plupart incurables. Une fois la maladie identifiée, les individus malades sont abattus et le reste des oiseaux du poulailler est placé en quarantaine afin d’identifier de nouveaux cas possibles de la maladie. Cependant, il existe des vaccins pour certaines de ces maladies, de sorte qu'une vaccination en temps voulu peut sauver le bétail.

  • Maladie de Newcastle ou comme on l'appelle pseudo-oiseaux. Il appartient à la classe des particulièrement dangereux. Toutes les espèces de poules y sont soumises, mais aussi les oies, les moineaux, les canards, les faisans et les pigeons. Parfois, une personne en est infectée. Mais sur le corps humain, cela se reflète simplement sous la forme d'un rhume, la récupération a lieu dans 4-5 jours.

Les oiseaux meurent de pseudo-pilules en quelques jours. Taux de mortalité de 70-100%.

Symptômes: toux, écoulement des yeux et du nez, diarrhée, hémorragies internes. Dans de rares cas, des personnes meurent sans raison apparente. Les personnes vaccinées se manifestent par des problèmes de système nerveux.

Les patients sont généralement abattus immédiatement et pour les patients en bonne santé, une vaccination avec des préparations spéciales est effectuée («Virusvaccine contre la maladie de Newcastle»).

  • Grippe aviaire ou peste aviaire - un virus mutable qui mute constamment. Pour les humains, cela ne représente pas un danger grave, mais se traduit par un rhume. La souche H5N1 constitue une exception.

La mortalité chez les oiseaux est de 70 à 100%. Le développement de la maladie est rapide.

Symptômes: léthargie, gonflement du cou et de la tête, peigne bleu, boucles d'oreilles, muqueuses. Quelques heures avant sa mort, l'oiseau tombe dans le coma.

Il n’existe aucun vaccin contre cette maladie, tous les individus malades et les oiseaux de contact sont abattus à l’aide de la méthode sans effusion de sang et brûlés.

  • La maladie de Marek très dangereux pour les nouveau-nés, mais cette maladie des poulets affecte souvent les adultes aussi.

Symptômes: paralysie d'une certaine partie du corps dont les nerfs sont affectés par la maladie, augmentation des organes internes, changement de couleur de la pupille.

Les patients sont abattus immédiatement. Il est possible de ne manger que de la viande de volaille (les organes internes sont brûlés), mais seulement à condition qu'il n'y ait aucun signe de renaissance. La vaccination Avivak-Marek-3 des poussins d'un jour peut être évitée.

  • Gumboro La bursite infectieuse du poulet affecte le système immunitaire. Cependant, seuls les individus sont menacés de 2 à 20 semaines. Son principal danger réside dans le fait que l'oiseau disparaît presque complètement du système immunitaire, de sorte qu'il peut facilement contracter toute autre infection.

Symptômes: diarrhée jaune-blanche, perte d'appétit, léthargie, plumes ébouriffées, tremblements musculaires, cloaque corné. Parfois, il n’ya aucun signe de la maladie.

Les personnes malades sont tuées. Mais leur viande est comestible après une longue cuisson. La maison est en cours de désinfection. En ce qui concerne la vaccination d'autres personnes, les vétérinaires insistent parfois dessus, mais dans de rares cas, vous pouvez vous en passer, sur la peur et les risques de l'éleveur. Le vaccin Hepraviar-TRT4 est utilisé.

  • Bronchite infectieuse affecte les individus de tout âge. La ponte d'œufs qui leur fait mal réduit la production d'œufs de plus de deux fois. Les œufs donnés présentent généralement des dommages à la coquille. Le poids de l'oiseau malade est également considérablement réduit.

Mortalité - 10-35%.

Les symptômes dépendent de la personne atteinte. Dans les couches, les organes du système reproducteur sont touchés et chez les jeunes, les organes du système respiratoire. Avec la bronchite, les individus deviennent léthargiques, la toux, le nez qui coule, une inflammation de la muqueuse nasale, des yeux peuvent apparaître. La respiration est difficile, le bec est presque tout le temps ouvert. L'oiseau tire son cou pour respirer, on entend la respiration sifflante caractéristique.

Avec le développement aigu de cette maladie chez les poulets, l'oiseau est abattu. Dans les cas chroniques, des antibiotiques à large spectre sont administrés et des traitements par aérosol sont effectués (Monklavit, Ecocide, chlorure de iode, ASD-2).

  • Rhinotrachéite à pneumovirus ou le syndrome de la grosse tête. Maladie infectieuse du poulet affectant les voies respiratoires supérieures.

Symptômes: augmentation de la tête, yeux larmoyants, gonflement des paupières.

Le traitement est le même que dans le cas des poules atteintes de bronchite. Les poulets se rétablissent rapidement, mais après une maladie, ils freinent gravement leur développement.

  • Laryngotrachéite infectieuse frappe généralement les jeunes de moins de 9 mois, mais les oiseaux de tout âge sont en danger.

Symptômes: essoufflement, mucus provenant des yeux, nez, toux, respiration sifflante, manque d'air. La mort survient à la suite d'un blocage du système respiratoire avec du mucus, des caillots sanguins et des produits inflammatoires.

Les patients sont abattus et en bonne santé vaccinés avec Avivak-ILT.

  • Oiseaux de variole affecte plus de 60 espèces d'oiseaux.

Le taux de mortalité est de 5 à 8% pour la forme de peau et de 50 à 70% pour la diphtérie.

Symptômes: lorsque la forme de la peau présente des nodules (cicatrices), sur les parties du corps sans plumage. Au fil du temps, ils se confondent en une gale de variole. La forme diphtérique se manifeste par une lésion du système respiratoire (trachée, larynx, nasopharynx).

Selon le degré de développement et la gravité de la maladie, les individus malades peuvent être traités ou évalués immédiatement. Le traitement consiste à barbouiller avec des huiles et des onguents de pois. Pour la prévention, administrer des antibiotiques.

Maladies bactériennes du poulet

Les maladies bactériennes du poulet sont généralement bien traitées, mais peuvent également menacer gravement la vie des oiseaux, en particulier si vous ne répondez pas à temps aux symptômes évidents. Il est possible de lutter à la maison contre les maladies bactériennes du poulet, mais il est préférable de le faire sous la supervision d'un vétérinaire.

  • Salmonellose est transmis par la bactérie salmonelle. Dangereux non seulement pour les poulets, mais aussi pour les humains. Lorsqu'elle est infectée, une personne développe une infection toxique.

Symptômes: léthargie, somnolence, perte d'appétit, pus du nez, diarrhée, faiblesse, inflammation des articulations.

Antibiotiques otpaivayut pour oiseaux malades ("Gentamicin", "Néomycine", "Enrofloxacine", "Tétracycline"). Sérum introduit contre l'agent pathogène de la salmonelle "Vaccine OKZ". Il peut également servir de vaccin pour les personnes jeunes et en bonne santé. Il n'y a pas de viande ou d'œufs de ces poulets!

  • Pulloz-typhus causée par la sous-espèce salmonelle. Les poules pondeuses récupérées réduisent la production d'œufs de 50%.

Taux de mortalité jusqu'à 70%.

Symptômes: diarrhée visqueuse, perte d’appétit, mort en 1-2 jours.

Le traitement est le même qu'avec la salmonellose.

  • Colibactériose - Une maladie qui se développe quand il entre dans E. coli.

Symptômes: diarrhée, soif, perte d'appétit, léthargie, inflammation des articulations.

Le traitement consiste à améliorer la qualité de l'alimentation, en utilisant des antibiotiques ("Doksitetratsiklin", "Enrofloxacine", "Oxytetracycline"). La furazolidone est ajoutée au régime alimentaire.

Nos lecteurs ont aimé les articles.: qu'est-ce qu'un poulailler avec des bactéries, les caractéristiques de l'incubateur Cinderella, l'entretien et le soin des poules de race Brahma.

Maladies fongiques

Nous vous recommandons de lire nos autres articles.
  • Mangalica hongrois
  • Variétés de maïs
  • Lapins de races à viande
  • Variétés de tournesol

Les maladies fongiques des poulets sont généralement dues à une nutrition, à un entretien et à des soins de mauvaise qualité. La maladie la plus dangereuse et commune est aspergillose. Il est causé par la moisissure aspergilus. Le champignon est transmis avec la nourriture moisie, l'eau sale et la vie dans des conditions insalubres. Faire face aux maladies fongiques à la maison est possible sans l'intervention d'un vétérinaire.

Les symptômes sont évidents. L'oiseau devient lent, la respiration est rapide, difficile, il n'a littéralement pas assez d'air. Parfois, il y a une toux, des éternuements, une inflammation des yeux, du nez, de la diarrhée, de l'épuisement. La mort survient à la suite d'une paralysie en quelques jours ou quelques semaines.

Traiter l'aspergillose avec l'inhalation d'iode, Revolin, Nystatin. Au lieu d'eau pendant 4 à 5 jours avec une solution faible de sulfate de cuivre (1: 2000).

Quelles maladies non transmissibles peuvent apparaître chez les poulets?

Les maladies non contagieuses du poulet apparaissent généralement en raison d'une mauvaise alimentation, d'un manque de vitamines et d'un contenu de mauvaise qualité. Il est à noter qu'ils ne passent pas seuls et peuvent aussi menacer la vie de l'oiseau.

  • Atonia goiter apparaît avec une mauvaise nutrition. La nourriture submerge simplement le goitre de l'oiseau et bloque littéralement son souffle, la veine jugulaire, ce qui entraîne la mort de l'individu.

Symptômes: goitre tombant, dur ou simplement élargi.

Le traitement consiste à introduire de l’huile végétale dans le goitre (pas plus de 50 ml) à travers la sonde. Ensuite, on masse, puis on essaie de retirer le contenu du goitre par l’œsophage. Après la procédure, une solution de permanganate de potassium (faible) est versée dans le goitre.

  • Bronchopneumonie - Une maladie dangereuse des poulets, se développe en raison de l'hypothermie des oiseaux. C'est une maladie très dangereuse, car la mort survient déjà le quatrième jour.

Les symptômes se manifestent par un épuisement général.

Le traitement n’est pas toujours possible, mais il est difficile d’identifier la maladie, même pour un spécialiste. Pour que l'oiseau ne soit pas blessé, il vous suffit de maintenir un microclimat normal dans le poulailler.

  • Béribéri Elle est causée par un manque de vitamines.

Les symptômes peuvent être très variés, en fonction des vitamines manquantes.

Le traitement est très difficile car la maladie doit encore être identifiée, ce qui n’est pas facile. Il est donc préférable d'éviter simplement les problèmes et d'inclure des vitamines supplémentaires dans la nutrition des oiseaux.

  • Cloacite apparaît en raison d'une alimentation ou d'un entretien inadéquat. Chez les poules pondeuses, il apparaît parfois lorsque l'œuf quitte le mauvais chemin.

Symptômes: inflammation du cloaque.

Le traitement consiste à laver le cloaque avec une solution de permanganate de potassium. En plus de le lubrifier avec de la vaseline, de la tétramycine ou de l'anesthésine.

  • Gastroentérite - inflammation des intestins et des parois de l'estomac due à une mauvaise alimentation ou à un changement de régime marqué.

Symptômes: diarrhée, faiblesse.

Le traitement dépend de chaque cas individuel. Seul un vétérinaire devrait établir ce diagnostic, car la diarrhée et la faiblesse sont les symptômes de nombreuses maladies.

  • Dyspepsie - un type de gastro-entérite, qui ne se manifeste que chez les jeunes animaux. Les symptômes sont les mêmes, le traitement nécessite également la consultation d'un vétérinaire.
  • Kératoconjonctivite apparaît s'il y a beaucoup de vapeur d'ammoniac dans le poulailler.

Symptômes: inflammation des muqueuses des yeux et des voies respiratoires.

Cette maladie des poulets est traitée avec une simple décoction de camomille, utilisée pour laver les yeux des oiseaux. Mais avant cela, vous devez éliminer l'ammoniac dans la pièce et organiser une bonne ventilation.

Quels parasites peuvent menacer les poulets?

Il convient également de noter que les poulets sont souvent affectés par des parasites internes et externes. Les insectes nuisibles peuvent même entraîner la mort des oiseaux, car ils sont porteurs d’infections (maladies des poulets) et peuvent tout simplement causer des dommages irréparables par leur influence. En outre, il y a de la viande de volaille, un patient avec des vers n'est pas recommandé.

  • Les parasites internes sont les ascaris et les heterekidoza (vers). Leur traitement consiste à se nourrir avec le médicament "Fenpenvet".
  • Les punaises de lit gâchent les plumes et le duvet de l'oiseau, le rendant ainsi inconfortable. Les poulets deviennent nerveux, la production d'œufs et l'appétit peuvent diminuer. Les punaises de lit sont généralement éliminées en traitant simplement le poulailler avec une solution à 1% d'émulsion de chlorophos, de karbofos et de trichlormétaphos-3. La procédure est effectuée 2 fois avec une pause de 2 semaines.
  • Les tiques injectent du poison aux poulets, ce qui réduit leur immunité et leur appétit. Les oiseaux pondeurs peuvent arrêter les nausées, attraper toutes les maladies des poulets. La tique combat l'huile de tournesol. Ils graissent les zones exposées des poulets (sans peluches). Poulailler blanchir et humidifier avec un sol en diesel.
  • Les mangeurs de peluches vivent sur un oiseau et se nourrissent de ses plumes, de son duvet et de ses particules de peau, qui provoquent des démangeaisons. L'oiseau peut sembler désordonné et perdre ses plumes. Le parasite est facile à remplacer lorsqu'il est vu. Se battre avec lui est très simple - vous devez mettre une cuvette de cendres dans le poulailler pour que les oiseaux y nagent.

Regarde la vidéo: 16- Comment prévenir les maladies chez les poules? Que faire si votre poule tombe malade? (Février 2020).